Maitrise et Peur

La Maîtrise au sens de Tenir (et non de bien connaître) est la Peur qui se révèle.

Lorsque notre esprit est "psychorigide", a peur de changer quoi que ce soit, il se ferme à une possibilité d'Evoluer.

Lorsqu'on reste sur ses positions, c'est une force, mais à l'excès, c'est de l'entêtement. Là encore, on ne laisse pas la place à autre chose de se mettre en mouvement.

"Le mouvement, c'est la Vie".

En accueillant l'imprévu, on se donne la chance de découvrir des facettes inconnues du monde et de son monde intérieur.

En écoutant un autre point de vue, on élargit sa propre vision.

La vraie Maitrise, au sens de "maître", accepte le mouvement de la Vie car les peurs diminuent lorsqu'on connait bien son sujet et lorsqu'on sait que l'imprévu demande l' adaptabilité à l'instant où il survient.

Un peu comme quand on passe un examen: si on a travaillé en amont, une certaine assurance, un certain calme, sont là avant et pendant l'examen. Alors que si on est "juste", qu'on se sent "insuffisant", l'angoisse monte, le noeud à l'estomac ou à la gorge gonfle, on respire mal, la main tremble, l'esprit s'embrouille, la parole trébuche. On peut même aller jusqu'à reculer face à l'épreuve, prétextant un empêchement plus ou moins imaginaire.

Ainsi, en travaillant la confiance en soi et dans la Vie, on peut affronter plus sereinement les tracas qui surgissent et profiter des belles surprises ! (Oui, parce qu'avec la Peur, on peut bien se carapater au moment où on nous jette des dragées en les prenant pour des cailloux! On passe à côté des douceurs de la vie, en filant se mettre aux abris quand il faudrait sortir le bout du nez! Ou alors, comme un chien qui a été battu et mord la main qui s'approche pour le caresser, on peut être sur la défensive, prêt à attaquer).

Pour faire baisser les peurs, développer ses connaissances et sa force vitale sont bienvenus.

Guérir les blessures de son enfance fait partie du chemin qui mène à cette confiance.

Peu à peu, la vision que l'on porte sur ce que l'on traverse, change. Plus de joie et de renouveau dans le quotidien naissent...

Un peu comme Indiana Jones, on sait qu'on va vers l'aventure et qu'on ne maitrise pas tout, mais que nos qualités, notre courage, nous permettront de trouver des solutions au moment venu !

Marlène Tchang, le 15.10.2015

 

FaLang translation system by Faboba
Monsiteweb-pro.com