Gratitude ou comment cultiver l'abondance comme on cultive son jardin


Voilà la période de Noël et des cadeaux...

Je vous propose de  faire un cadeau à vous-même et d'en faire à beaucoup d'autres avec une simplicité enfantine et pourtant effective:

Il est reconnu qu'être dans la gratitude est bénéfique pour sa santé.

Rééquilibrer les sensations de manque, de vide, par des sensations de plénitude, c'est possible !

Comment?

En remerciant l'Univers, la Vie, la Nature (ou Dieu) selon nos croyances et ce qui raisonne en nous, pour tout ce que nous avons reçu; en remerciant les personnes qui nous ont aidé avec bienveillance sur notre chemin (pas besoin de leur présence pour cela):

- famille, parents

- amis

- enseignants

- personnel soignant: médecins, infirmière, thérapeutes...

- "sages", guides, personnes dont nous admirons la bonté...

- ceux qui nous ont apporté de la joie ou des moments de bonheur, même le temps d'une étoile filante dans le ciel de l'été

Nous pouvons remercier globalement, ou choisir certaines personnes plus précisément, selon notre envie de l'instant.

Cela nous mettra dans un état d'abondance, de réception, mais aussi nous permettra d'encourager "virtuellement" (énergétiquement aussi) ces personnes afin q'elles puissent continuer à donner.

Ainsi, nous remplirons la hotte de ces pères Noël du quotidien et nous participerons à travers eux à cette abondance.

Peut-être est-ce difficile pour vous?

Vous pouvez aussi remercier:

- untel pour sa patience

- un autre pour ses paroles

- tel autre pour son sourire

- les oiseaux qui chantent !

-etc.

En agissant ainsi, nous devenons les lutins qui se réjouissent, nous nous plaçons dans une énergie de joie et soutenons les "pères Noël".

Ces exercices, nous pouvons les faire maintenant, ou chaque soir, dans les embouteillages ou dans la file d'attente d'un magasin. Nous transformons ainsi ces moments "perdus" en moments positifs, pour nous et pour les autres !

Comme lorsqu'on veut récupérer la forme, on pratique un sport progressivement et régulièrement avant de voir sa silhouette changer, la persévérance et la patience seront nos alliées.

C'est aussi un bon entrainement avant les repas de famille pour éviter les tensions qui existent parfois.

Cela aura un effet sur notre moral (optimisme), notre santé (détente, décrispation), nos relations, et sur ceux que nous auront choisi de "soutenir" (plus de joie, d'énergie pour entreprendre etc.), d'où l'intérêt des remerciements pour ceux qui oeuvrent pour le bien-être de tous, même si vous ne les connaissez pas personnellement.

C'est comme si nous étions des jardiniers et déposions du compost (des "mercis") au pied des arbres qui donnent nos fruits préférés (accueil, écoute, bienveillance, bonté, chaleur humaine, rire...). Nous ne pouvons pas faire que cueillir ! La récolte sera d'autant plus abondante que nous y auront mis du coeur, et qui dit abondance dit partage et générosité facilités.

Je vous invite à faire l'expérience tous ces jours et observer  (comme un scientifique) ce qui se passe en vous et autour de vous, comme s'il s'agissait d'un jeu naïf et génial (gagnant-gagnant) !

Vous pouvez partager ce jeu avec vos enfants pendant ces vacances (sans contrainte, les mercis doivent être légers et joyeux), et noter ce qui change dans la maison.

Une astuce?

Coller un "merci" sur votre frigo, par exemple !

Amusez-vous bien, ou cultivez le jardin secret de votre coeur !

 

Marlène Tchang,le 17.12.2015

 

 

 

FaLang translation system by Faboba
Monsiteweb-pro.com