Méditation

Il existe mille façons de méditer, (non pas penser à un problème ou le résoudre, mais être ici et maintenant avec attention: "en pleine conscience" ).

"Etre ici et maintenant" ? Absurde car évident  pensez-vous ?

Mais n'avez-vous jamais été à côté de quelqu'un qui semblait "ne pas être là"? Peut-être vous êtes-vous échappé dans vos pensées, vos rêves, pendant un moment ennuyeux, un cours de classe, un repas de famille? Peut-être que votre compagne vous parle, mais que, bien qu'en face d'elle, vous ne l'entendez pas?

Méditer permet d'être ici et maintenant, plus centré, plus à l'écoute de soi, comme de l'autre et favorise les vraies relations.

Il existe différents niveaux de conscience et de méditation.

Certains ouvrent tellement à l'autre, à l'environnement, qu'on pourrait s'oublier soi-même.

Nous ne sommes pas tous réceptifs de la même manière et j'invite ceux qui sont attirés par la méditation à rencontrer des personnes méditant depuis longtemps, avec une vraie expérience quotidienne ancrée en elles, comme une façon de vivre, fluide et naturelle, sans ambage, sans fioriture, simplement.

Sinon, vous risquez de suivre quelqu'un qui ne saura pas véritablement vous guider. Un novice qui guide un novice, sans connaitre les écueils, ne peut-il pas vous amener à échouer, ou à vous perdre?

De même que les thérapeutes fleurissent, les cours de méditation se multiplient, sans parfois avoir eu l'expérience suffisante pour agir face à une réaction imprévue.

Notre société très intellectuelle et dans le virtuel est déjà beaucoup dans sa tête, projection et visualisation. Aussi, il me semble que la base est d'apprendre d'abord à être ici et maintenant, présent dans son corps, campé sur ses pieds, présent dans son bassin, sa poitrine,  et de sentir le mouvement de sa respiration, tranquillement, calmement, sans effort...

Marlène Tchang, le 02.02.2017

 

FaLang translation system by Faboba
Monsiteweb-pro.com